EDF Gravelines : comment progresser vers une mobilité 100% électrique?

Note moyenne 0 note

Contexte

Le CNPE de Gravelines (centre nucléaire de production d’électricité) comporte 6 réacteurs de 900 MW chacun, mis en service entre 1980 et 1985. La Centrale de Gravelines fait partie des entreprises dans l’obligation de mettre en place un PDE (Plan de Déplacement d’Entreprise. Productrice d’électricité bas carbone, l’entreprise s’est saisie de cette obligation pour en faire une opportunité de décarbonner aussi les déplacements.

Objectif(s)

  • Obtenir une mobilité durable en décarbonnant les déplacements des salariés. 
  • Contribuer à la qualité de l’air sur le territoire (le CNPE est engagé par convention avec la CUD (communauté urbaine de Dunkerque) pour le PACET (plan Air Climat Energie Territorial)
  • Faire de l’électricité bas carbone une solution pour améliorer le bilan carbone des activités industrielles, en étant un moteur sur le territoire.

Démarche

Le site de Gravelines réunit 2000 salariés et a constamment 150 personnes d’astreinte. Une partie des salariés réside dans le parc de logements EDF (1000 logements). L'électricien a historiquement mis à disposition des bus pour les trajets domicile-travail de ses collaborateurs et des prestataires. Or, selon les lignes, ces bus ne sont pas remplis et optimisés. De plus, les salariés sont sensibles à la mobilité électrique et de plus en plus de voitures électriques sont garées sur les parkings.  

Rogn-navette_NAVYA_CNPE_Gravelines_0317-min

Selon l’enquête mobilité réalisée par l’entreprise fin 2015, la majorité des agents réside à Gravelines (et alentours), le reste dans les pôles urbains comme Dunkerque et Calais.  71% utilisent une voiture thermique pour se rendre au travail, 2 % une voiture électrique, 8% le vélo enfin 9% utilisent les navettes de bus mises en place par EDF

 

De cette enquête, un plan d’actions mobilité a été formalisé en janvier 2017 :

  • envisager avec l’exploitant l’optimisation du service de bus ;
  • expérimenter des nouvelles formes de mobilité : test d’un véhicule autonome électrique pour les déplacements sur le site ;
  • implanter 20 nouvelles bornes de recharge pour véhicules électriques installées en 2017. Ceci porte leur nombre à 38 au total fin 2017, quasiment toutes utilisées. Elles sont toutes utilisables gratuitement par les salariés et prestataires.  L’objectif est  d’en installer de nouvelles chaque année (le nombre figurera dans chaque PDE annuel) ;
  • convertir la flotte interne thermique vers de l'électrique : aujourd’hui 15 véhicules électriques sur 38 au total ;
  • engager les prestataires dans une démarche de mobilité durables en les incitant à passer aux véhicules électrique. L’objectif c’est que 100% des véhicules captifs EDF et prestataires soient électriques, à terme ;
  • inciter les salariés à acquérir un véhicule électrique pour leurs trajets personnels en organisant des journées d’essais sur site et en négociant des tarifs préférentiels avec les constructeurs ;
  • organiser, à l’occasion des journées de l’industrie électrique, une séance de sensibilisation aux modes de déplacements doux, adressée aux collaborateurs et prestataires: test de voitures électriques, de vélos classiques et à assistance électrique, information du public autour de ces solutions, jeu-concours pour remporter un prêt de véhicule électrique tout un weekend.

Contribution à la performance de l'entreprise

  • La mobilité électrique réduit drastiquement la dépendance aux énergies fossiles d’une part et l’émission de gaz à effets de serre (GES) d’autre part (si le mix énergétique qui produit l’électricité ne rejette lui même pas de GES.
  • La mobilité durable augmente la convivialité et le bien-être au travail.

Bénéfices sociaux, environnementaux et/ou de gouvernance

  • En réduisant la circulation de véhicules thermiques, le CNPE de Gravelines s’ancre dans son territoire et contribue à réduire les émissions de GES et de polluants liées à son activité. 
  • Cette démarche lui permet d’assurer ses engagements de producteur d’électricité « bas carbone », en agissant sur les principaux postes émetteurs de gaz carbonique, notamment les déplacements. 
Mise à jour le Mardi, 29 Mai 2018
Entreprise
EDF
Chiffre d'affaires
75 milliards d’euros (2015)
Effectif
159 112 salariés (2015)
Pays
France

www.edf.com

Entreprise Partenaire Premium du World Forum for a Responsible Economy 2016

Contact
TORDEUR Valérie Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Tél. : 03 28 68 41 06
Fiche rédigée par
Guillaume PITIOT

Me faire accompagner
dans ma démarche RSE

En savoir plus

Licence Creative Commons
Cette oeuvre de Réseau Alliances est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé