Traductions disponibles Bonne Pratique en version Française Bonne Pratique en version Anglaise

TAPE A L’ŒIL coconstruit Chakar School : le bus-école qui vient à la rencontre d’enfants des bidonvilles de Dacca

7. Engagement sociétal

Contexte

Fondée en 1996, Tape à l’œil est une enseigne française de prêt-à-porter et accessoires pour enfants. Consciente des enjeux sociétaux actuels, Tape à l’œil mène une démarche RSE active et engagée vers le « consommer mieux, produire mieux, manager mieux ».

Au travers de sa Fondation, les équipes de Tape à l’œil se mobilisent en faveur de l’enfance en difficulté. Sur le terrain, elles mènent des actions concrètes répondant à trois axes majeurs : répondre aux besoins essentiels, développer leur confiance (avec des actions ludiques) et révéler leur talent (accès à l’éducation).

Conscient de sa responsabilité envers les populations  dans ses pays de production, la Fondation intervient notamment au Bangladesh.

Au Bangladesh, l’éducation est un vrai enjeu. Tous les enfants ne peuvent pas se déplacer pour rejoindre des écoles parfois très éloignées. Sur place, l’association It’s Humanity Foundation contribue à la responsabilisation des populations locales, au développement de compétences, ainsi qu’à l’éducation. Depuis deux ans, la Fondation Tape à l’œil travaille en partenariat avec l’association à la création et à la construction d’un bus-école, le « Chakar School », afin d’amener l’école aux enfants.

Objectif(s)

  • Garantir l’accès à l’éducation de base là où elle est extrêmement nécessaire

  • Contribuer au développement des enfants les plus fragiles

  • Développer leurs compétences et leur offrir des perspectives d’avenir, échapper au cycle de la pauvreté

  • Soutenir des projets d’aide au développement de la communauté bangladaise

Démarche

L’enjeu du Chakar School est d’amener l’école aux enfants isolés des quartiers périphériques de Dacca, au sein même de leurs bidonvilles. Le bus-école sillonne ainsi les rues de certains quartiers, avec à son bord des enseignants qui organisent des cours sur place. Il est aménagé en salle de classe et permet aux enfants isolés de bénéficier de l’éducation primaire. Il permet d’accueillir régulièrement des groupes de 10 élèves, lesquels apprennent l’alphabet, sont sensibilisés à l’hygiène et bénéficient d’activités parascolaires.

Ce bus-école s’adapte particulièrement bien aux problématiques du territoire : les enfants issus de ces quartiers sont parfois amenés à travailler, parfois à rester à la maison pour garder leurs frères et sœurs… Le bus vient alors jusqu’à leur lieu de vie, et ils peuvent y aller par demi-journées puis rentrer chez eux aider leur famille ensuite ; cette solution agile facilite leur accès à l’école.

Peu de temps après la mise en service du bus-école, le Covid-19 est apparu, freinant le développement du programme. Une fois la situation sanitaire améliorée, davantage d'élèves devraient pouvoir y assister.

De la modélisation du bus à sa mise en circulation, le projet a été coconstruit par les deux fondations. Les équipes de Tape à l’œil se sont rendues sur place à plusieurs reprises afin de comprendre l’association, son projet et être au plus proche des communautés. Au-delà du soutien financier indispensable de TAO, elles ont pensé ensemble le bus, ses matériels, son aménagement et son design extérieur afin de le rendre pratique et attractif. Du châssis jusqu’à la peinture, l’ensemble du projet a été suivi par Fabrice Bouley, un collaborateur TAO présent au Bangladesh.

Initialement construit en mode « lab », le Chakar School, s’il fonctionne et attire suffisamment d’enfants, devrait pouvoir être dupliqué avec d’autres bus sillonnant d’autres bidonvilles sensibles à Dacca.

Contribution à la performance de l'entreprise

  • Un soutien financier de 30 000 €

  • Renforcement du travail d’équipe autour de projets bénéfiques pour la communauté

  • Contribution des collaborateurs volontaires à ces actions philanthropiques

Bénéfices sociaux, environnementaux et/ou de gouvernance

  • 270 enfants bénéficiaires

  • Un accès privilégié à l’éducation pour des enfants pris dans une spirale de pauvreté et d’isolement

  • Contribution au développement de communautés bangladaises

  • Sensibilisation des collaborateurs aux actions menées par la fondation
Effectif
746 (2018)
Chiffre d'affaires
172 M€ (2019)
Pays
Bangladesh

Tape à l oeil

24 Avenue du Grand Cottignies
59290 Wasquehal

www.t-a-o.com/

Contact

Gaëlle DERBESSE

Care leader

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mise à jour le 18/03/2021

Creative Commons Attribution Cette oeuvre de Réseau Alliances est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution.
Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé