Le japonais Takao Furuno utilise les canards dans ses rizières : « Duck Rice »

Année
2014
Pays
Japon
Taille de l'entreprise
PME de moins de 100 salariés
Note moyenne 0 note

Contexte

Né en 1950 au Japon, dans le village de Senken de la région de Fukuoa, (un ïle du Sud)   Takao FURUNO observe la dégradation de la nature, la disparition des  poissons dans les rizières  et l’impact négatif des pesticides sur la santé. Il décide d’arrêter les pesticides et réintroduit une méthode biologique ancestrale dans la culture du riz : des canards dans les rizières.  

Objectif(s)

·         Restaurer la biodiversité  et préserver la santé des populations

·         Arrêter le recours aux pesticides

·         Rendre l’exploitation viable et améliorer les rendements 

Démarche

La méthode mise au point a nécessité 10 ans de tâtonnements.

En 1978, Takao FURUNO décide de stopper tout recours aux pesticides et de diversifier sa production ; dans un premier temps il réintroduit des carpes dans les rizières, les résultats sont décevants. Puis il tente en 1988 un lâcher de canards, s’inspirant de méthodes ancestrales chinoises. Pendant 3 ans,  les canards sont régulièrement attaqués par des chiens, ce qui est résolu finalement  par la clôture des rizières par des fils électriques.  Petit à petit, la biodiversité se réinstalle : les canards se nourrissent d’insectes et de mauvaise herbes,  alimentent par leurs excréments le plancton qui permet aux poissons de se nourrir, des plantes azotées favorisent aussi la croissance du riz …

La ferme s’organise, alliant riziculture biologique et élevage de canards :

-       les canetons sont lâchés en juin dans les rizières

-       récupérés en septembre avec la récolte du riz

-       les canards ont ensuite 3 destinations 

o    l’élevage pour la ponte et le lâcher dans les rizières de la saison suivante

o    la boucherie pour un revenu additionnel

o    un lâcher dans la nature pour un retour à la vie sauvage.

Le riz biologique  ainsi cultivé est un peu plus cher que le riz traité par insecticide, mais au bout de 10 ans, les rendements deviennent équivalents. Le riz est trié, empaqueté sur place (investissements réalisés)  puis vendu, soit par internet (la majorité), soit à des clients de proximité (vente à la ferme).

La famille peut vivre  de manière autonome, payer les études de ses enfants.

La méthode de Tukao FURUNO (et son épouse Kamita) se fait connaître dans le monde  (publications, thèse,  conférences, visites) et se démultiplie, notamment en Asie du Sud Est.  

Facteur(s) clés du succès

·         Engagement durable et motivation d’un riziculteur pionnier de la démarche

·         Publication et communication pour la démultiplication et la notoriété de la méthode

Contribution à la performance de l'entreprise

·         Rendements équivalents à une culture non bio après 10 ans expérience

·         Prix du riz au canard vendus+30%

·         Débouchés assurés du riz (préventes par internet) et d’une partie des canards

·         Autonomie financière : amortissement des  machines, pas d’achats d’insecticides

·    Notoriété : « 80 hommes pour changer le monde », thèse universitaire Kyushu University « le pouvoir du canard », conférences, visites…

Bénéfices sociaux, environnementaux et/ou de gouvernance

-       Plus de travail, mais amélioration  de la qualité de vie et de la santé de l’exploitant

-       Autonomie financière de la famille

-       Usage de ressources reproductibles ; les insectes deviennent une ressource

-       Restauration de la biodiversité et de la qualité du paysage

-       « Duck rice » dans 75000 fermes en  Asie du Sud est

-     Solution d’autonomie pour des petites parcelles

Mise à jour le Lundi, 18 Juillet 2016
Chiffre d'affaires
16000 euros/3,2ha
Effectif
2
Pays
Japon
Adresse
Ferme familiale de canard Furuno
820-0603 Fukuoka Kaho-gun Katsura-cho
Téléphone
0948-65-2018

aigamokazoku.com/

Me faire accompagner
dans ma démarche RSE

En savoir plus

Licence Creative Commons
Cette oeuvre de Réseau Alliances est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé