Invoquée dans de nombreux domaines, la notion de parité femmes-hommes est un enjeu sociétal auquel les entreprises doivent également prendre part. Elle implique de considérer justement et de façon égale femmes et hommes sans discrimination. Dit comme ça, ça semble évident.


Pourtant, les inégalités s’accumulent parfois, directement ou indirectement, non pas au profit des hommes mais au détriment des femmes. Ecarts de salaire, obstacles à l’embauche, difficulté à accéder aux postes à responsabilité, conditions de travail inégalitaires… En moyenne, 2 cadres sur 3 sont des hommes tandis que 2 employé.e.s sur 3 sont des femmes, selon une étude du CORIF. Quant aux écarts de salaire qui les concernent, ils correspondent en moyenne à 11 %. Vous l’aurez compris, l’égalité professionnelle est un défi de taille auquel les entreprises sont confrontées.

Et vous, vous souhaitez agir en faveur de l’égalité des sexes, mais ne savez pas encore comment ? Découvrez sans plus attendre 4 entreprises qui la favorise, et avec brio !

Egalité

 

#1 :  Whirlpool Latin America mise sur l'éducation : un grand pas vers l'émancipation

Dans de nombreux pays, les femmes connaissent des difficultés à accéder au marché du travail.

Au Brésil, Whirlpool Latin America, avec son projet social Consulado da Mulher, leur prête main forte pour leur permettre de conquérir leur autonomie. Ce projet a pour ambition d’accélérer l’émancipation des femmes issues de milieux sociaux précaires au travers de l’entrepreneuriat. L’objectif ? Réveiller l’empowerment qui sommeille en elles. Comment ? En misant sur l’éducation, clé de voute pour un changement durable, et en créant des liens entre les entreprises et les femmes.

Whirlpool Latin America les encourage à entreprendre pour gagner en autonomie et leur fournit les équipements et les méthodes essentiels afin qu’elles puissent se lancer sur des bases solides et devenir, elles aussi, actrices importantes de la communauté.

 

Découvrez la Bonne Pratique de Whirlpool Latin America ici.

#2 : Keolis Lille recrute avec transparence et objectivité

L’une des étapes incontournables dans l’élaboration d’une initiative en faveur de la diversité repose sur la transparence. Elle constitue une sorte de socle commun sans lequel il est difficilement imaginable d’aller « plus loin ».

Pour lutter contre les discriminations et favoriser l’égalité des chances, Keolis Lille a mis en place un processus de recrutement basé sur la transparence. Communiqué à tous les candidats ainsi qu’aux représentants du personnel, il consiste à vérifier les compétences utiles en situation professionnelle pour un métier sans tenir compte d’éléments extra-professionnels. Objectivé, il repose sur des tests d’aptitudes permettant de justifier des choix effectués et lever les zones d’ombre. Ce processus intervient à chaque étape de l’évaluation professionnelle, recrutement et promotion notamment.

De quoi mettre tout-le-monde sur le même pied d’égalité et recruter intelligemment, tant pour le bien des collaborateur.trice.s que de l’entreprise ! Résultat : un tiers de leurs managers sont… des manageuses !

Pour plus d’infos sur la démarche de Keolis Lille, cliquez ici.

#3 : Castorama, première enseigne de distribution à recevoir le Label égalité professionnelle

Certaines entreprises prônent un engagement fort en faveur d’enjeux sociétaux. Du côté de Castorama, c’est autour de l’égalité professionnelle que se concentrent les efforts. Et l’enseigne compte bien mettre les bouchées doubles pour favoriser un environnement de travail propice à l’épanouissement de tous.

Au programme :

  • un accès facilité à la formation et aux recrutements féminins dans les métiers de l’encadrement
  • un rééquilibrage femmes/hommes dans les filières vente et accueil caisse
  • des diagnostics permettant des revalorisations salariales pour tout congé maternité
  • des indicateurs détaillés par sexe tant à l’échelle nationale que des sites pour ajuster les plans d’actions locaux
  • une sensibilisation massive à la mixité grâce à la représentation des femmes sur les supports commerciaux et les prises de parole publiques

Et ces efforts paient ! Plus de 43 % des collaborateurs de Castorama sont des femmes et représentent 40 % de ses encadrants. Cette initiative globale en faveur de la parité offre un meilleur équilibre au sein des équipes, ce qui renforce l’efficacité de l’enseigne. Le Graal : elle a été la première du secteur de la grande distribution à recevoir le Label égalité professionnelle. Innovant et inspirant, n’est-ce pas ?

Tous les détails de la démarche de Castorama sont consultables ici.

#4 : Simplon diversifie les talents d'un secteur à prédominance masculine : la tech

SIMPLON 2

Les profils travaillant dans le secteur du numérique sont extrêmement homogènes et les femmes y sont sous-représentées. Pourtant, ce secteur en plein essor subit une pénurie de main d’œuvre. Les profils qualifiés, compétents et motivés manquent. En parallèle, nombreuses sont les personnes motivées qui ont manqué d’opportunités.

Face à cette inadéquation de l’offre et de la demande, une initiative pleine de sens est née du côté de Simplon. L’entreprise fait du numérique un levier d’inclusion et forme des personnes éloignées de l’emploi aux métiers de la tech. Chacun, et chacune, y a accès. Les seuls critères ? Être motivé et avoir une appétence pour la programmation. En plus de favoriser l’accès à l’emploi et à la création de valeur de ces talents, Simplon diversifie les profils dans ce secteur.

Bingo ! Des équipes diversifiées, un besoin de compétences satisfait et un accès favorisé au travail pour des talents presque gâchés ; que demander de plus ? Simplon répond efficacement à un triple enjeu de recrutement, de formation et de diversité avec succès. La preuve : 72 % des 7 848 Simploniens formés ont ensuite trouvé un emploi ou intégrer une formation complémentaire.

Pour en savoir plus sur la démarche de Simplon, cliquez ici.

Crédits photos : Thomas CHENE pour l'APEC.

 

 

4 contextes et objectifs différents, 4 démarches distinctes, et 1 enjeu commun : accorder aux femmes la place qu’elles méritent en entreprise.

Et vous, avez-vous déjà considéré cette question ? Ou êtes-vous sur le point de le faire ?

 Margaux PAQUIN.

Cette semaine, sur BipiZ, découvrez 3 entreprises des Hauts-de-France qui pratiquent l’économie circulaire avec succès !


Dans un contexte sanitaire, économique et social en plein bouleversement, le modèle d’économie classique, dit « linéaire » (extraire – utiliser – jeter), est remis en question. Plus que jamais, les nouveaux modèles économiques tendent à se développer. Parmi ceux-ci, l’économie circulaire fait sens ! Ce modèle propose de repenser nos modes de production et de consommation afin d’optimiser les ressources naturelles, et ainsi limiter les externalités… Limiter les déchets et réparer, recycler et réutiliser, par exemple ! Et devinez quoi ? Les Hauts-de-France sont un vrai laboratoire dans le domaine et rassemblent des entreprises qui la pratiquent au quotidien.

Eco circulaire 2

 

#1 : Niiji, la lunchbox zéro-déchet

NiijiLe principal enjeu de l’économie circulaire, c’est effectivement de limiter les déchets. A Tourcoing, Niiji s’inscrit dans une démarche « zéro déchet » et réinvente la restauration nomade. Comment ? En proposant une solution d’emballages lavables, réutilisables et fabriqués à partir de matériaux biosourcés. En adressant son offre aux professionnels de la restauration, la start-up entend initier des habitudes collectives ! Et vous, que diriez-vous de troquer les emballages à usage unique pour d’autres consignés et réutilisables ?

 

Découvrez le concept de Niiji ici.

Crédits photo : Julien Pitinome

 

 

#2 : Gecco recycle et valorise les déchets de la restauration

Et si le carburant de demain était l’huile de votre friteuse ? C’est pourtant le concept de Gecco, une entreprise sociale et solidaire lilloise. A l’issue de leur collecte auprès des restaurants, industries agroalimentaires et déchetteries de la région, Gecco transforme les huiles de friture usagées en biodiesel à l’impact environnemental 9 fois moins élevé que le diesel traditionnel. Une initiative qui a pu voir le jour grâce au développement d’une technologie biologique innovante. Objectif : réutiliser ce qui existe de façon optimisée pour sortir des énergies fossiles, limitées et polluantes. Ainsi, plus de 1 800 tonnes des déchets de la restauration ont été recyclées en 2018 !

 

Pour en savoir plus sur la démarche de Gecco, cliquez ici.

#3 : CVP Packaging donne une seconde vie aux matériaux industriels

Le corindon, ça vous parle ? Ce minéral connu pour ses vertus abrasives attire l’attention de CVP Packaging, et on vous explique pourquoi ! L’entreprise, qui conçoit des solutions innovantes d’emballages à destination des industriels, a à cœur de valoriser les déchets industriels et préserver les ressources naturelles. Quant au corindon, il est essentiellement utilisé dans l’industrie… Et les déchets qui en résultent, on en fait quoi ? CVP a décidé de les recycler, puis de les proposer à la location. Les coûts sont donc réduits, et les déchets aussi.

 

Curieux au sujet de la démarche de CVP ? Retrouvez-en les détails ici.

 

Vous l’aurez compris, il existe de nombreuses façons de pratiquer l’économie circulaire et ses avantages sont nombreux. Les ressources que nous avons sous les yeux ont en effet un potentiel inouï, et l’ingéniosité peut en révéler les secrets. Le défi, c’est de faire plus et mieux, avec moins… Qui a dit que les ressources n’avaient qu’une vie ?

Margaux PAQUIN.

Cette semaine, sur BipiZ, il est question de neutralité carbone à l'échelle de l'entreprise.

Vous souhaitez mettre en place une démarche RSE mais ne savez pas par où commencer ? On vous dit tout aujourd’hui sur BipiZ.

Si la Responsabilité Sociétale des Entreprises concerne, comme son acronyme l'indique, les entreprises, il n'est pas rare qu'elle se développe grâce à la dynamique associative ! 

Dans la série des Top 5, BipiZ vous parle ce mois-ci de l'innovation sociale ! 

Vous représentez une entreprise et vous souhaitez développer votre démarche RSE ? Vous êtes au bon endroit ! Découvrez 4 façons (géniales) de sourcer la Bonne Pratique RSE qui correspond à votre entreprise.  

Cette semaine sur BipiZ, on vous parle d’une thématique importante de la RSE : l’emploi des personnes en situation de handicap et les entreprises qui s’engagent.