Traductions disponibles Bonne Pratique en version Française

Création d’une filière locale de houblon bio avec le LYCEE d’OBERNAI par LA FONDATION KRONENBOURG

4. Environnement

Contexte

Dans le cadre d’un partenariat avec le lycée agricole d’Obernai, la Fondation Kronenbourg a mis en place un projet de culture du houblon en agroécologie. Ce projet se basant sur un modèle économique permettant une pérennité et un développement du projet. Depuis une vingtaine d’années le lycée travaille sur le principe d’agriculture durable afin de préserver la nappe phréatique et de s’insérer dans une démarche d’insertion dans le territoire.

Objectif(s)

  • « Mettre en place un modèle agronomique de référence pour la culture du houblon en agroécologie ayant un impact positif sur l'environnement, le climat, la biodiversité et les territoires, et de garantir des rendements de qualité en quantité suffisante.
  • Définir le modèle économique dans les phases de transition et sur le long terme.
  • Accompagner la transition agroécologique de planteurs volontaires.
  • Encourager l’installation de nouveaux planteurs de houblon.
  • Renforcer l’attractivité et la spécificité du houblon alsacien. » (Communiqué de presse, La Fondation Kronenbourg).

Démarche

La première étape sera la mise en place d’un comité technique agronomique. Des journées de co-construction et de formations ont eu lieux dans le but de rédiger un texte de référence pour ce projet. 

Suite à cela les premiers essais de culture du houblon en agroécologie auront lieux au printemps 2020.

   L’idée est de fixer davantage de carbone et de matière organique dans le sol. Le carbone peut, grâce à l’agriculture biologique, être piégé dans le sol sous forme de composé organique. Il enrichit ainsi les sols agricoles, améliorant leurs fertilités et permettant une meilleure adaptation aux impacts liés au dérèglement climatique.

   Les étapes clés pour augmenter la teneur en carbone des sols sont liées à l’agroécologie. Il s’agit, par exemple, d’éviter de laisser les sols à nu, de restaurer les cultures, les pâturages et les forêts dégradées, de planter des arbres ou des légumineuses qui fixent l’azote dans le sol, de nourrir le sol par du fumier ou du compost ou encore de collecter l’eau au pied des plantes.

   Affichez plus :Cette méthode de culture est aussi connue sous le nom d’agriculture du vivant, qui regroupe un ensemble de techniques agricoles connues sous le nom de semis direct sous couverts, d’agriculture de conservation ou régénérative, permaculture, d’agroforesterie ou encore maraîchage sur sol vivant.

Contribution à la performance de l'entreprise

   En utilisant l’agroécologie dans la culture de houblon, La Fondation Kronenbourg vise à « créer un modèle agronomique de référence dans la culture du houblon en agroécologie et garantir des rendements de qualité en quantité suffisante ».  Kronenbourg espère ainsi « encourager l’installation de nouveau planteur de houblon » et « renforcer l’attractivité du houblon alsacien ». (Communiqué de presse, La Fondation Kronenbourg).

Bénéfices sociaux, environnementaux et/ou de gouvernance

  • Adaptation aux changements climatiques.
  • Contribuer à l’objectif de sécurité alimentaire.
  • Atténuer les émissions de gaz à effet de serre. 
Effectif
249
Chiffre d'affaires
989256000€ (2018)
Pays
France

Contact

Agnès d'Anthonay

Directrice des affaire publiques et du développement durable

Mise à jour le 03/12/2019

Creative Commons Attribution Cette oeuvre de Réseau Alliances est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution.
Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé