Traductions disponibles Bonne Pratique en version Française

Le projet banlieues de BNP PARIBAS : un programme de lutte contre l’exclusion sociale dans les quartiers "politiques de la ville"

7. Engagement sociétal

Ancrage territorial

Contexte

C'est en 2005, au moment de l'éclatement de la crise des banlieues, que BNP Paribas a pris conscience du fait que :

  • 2,1 français sur 10, soit près de 10,5 millions d’individus, avaient un niveau de vie voisin du seuil de pauvreté soit l'équivalent d'un revenu mensuel de 960 euros !
  • les jeunes de moins de 30 ans étaient tout particulièrement affectés, notamment dans les quartiers dits « sensibles »,
  • cette réalité douloureuse, potentiellement génératrice de déséquilibres sociaux et d’insécurité, et toute proche de ses agences et centres d'affaires entreprises, ne pouvait pas la laisser indifférente

Objectif(s)

D’où la décision, il y a dix ans, de mettre en œuvre, dans toutes les régions, un programme d'actions concrètes de lutte contre l'exclusion sociale baptisé "Projet banlieues"  et actionnant  trois leviers :

  • lutter contre l’échec scolaire, en s’appuyant sur des associations référentes telles que l’AFEV
  • favoriser l’accès à l’emploi et la création d’entreprises, en s’appuyant sur des associations référentes telles que l’ADIE
  • favoriser le lien social, en s’appuyant sur des associations de proximité agissant pour la préservation du bien vivre ensemble et ayant un fort impact positif dans les quartiers sensibles

Démarche

Ce programme est simultanément mis en œuvre à trois niveaux :

  • Les managers de proximité des principales villes de France identifient les associations de proximité à fort impact positif dans les quartiers « politique de la ville » et leur apportent un soutien qui peut être matériel (exemple : don d’ordinateurs fixes ou portables, mobilier de bureau, prêt de locaux, prestations informatiques …) et financier, via la fondation BNP Paribas
  • Sur proposition et en concertation avec les managers de proximité, la fondation BNP Paribas apporte un soutien financier en faveur des associations s’inscrivant dans la durée (minimum 3 ans)
  • Via son association BCS (Bénévolat de Compétence et de Solidarité), fondée en 2009 et composée de 800 acteurs dont respectivement deux tiers et un tiers sont des collaborateurs actifs et retraités, BNP Paribas apporte également son soutien direct en faveur des associations sous forme de bénévolat de compétence.

Contribution à la performance de l'entreprise

Interrogés chaque année via une enquête individuelle préservant l’anonymat, les salariés BNP Paribas ont sensiblement élevé le niveau de leur perception favorable sur les items liés à la responsabilité civique de l’entreprise.

Bénéfices sociaux, environnementaux et/ou de gouvernance

Au plan national, le projet Banlieues de BNP Paribas, c'est en 10 ans :
- près de 35 Millions d'€ de subventions et de soutien financier,
- 600 agences et 800 collaborateurs bénévoles mobilisés sur le  terrain
- 345 associations soutenues par du bénévolat de compétence et des subventions ; lesquelles ont permis la réalisation de 940 projets en faveur de 226 000 bénéficiaires,
- 8 000 emplois créés grâce à l’ADIE,
- 7 000 enfants bénéficiaires d'un accompagnement scolaire via l’AFEV,
- 42 000 collégiens de Seine Saint Denis, département affichant le taux de pauvreté le plus élevé de France, ont bénéficié de 930 voyages pédagogiques au travers d'un dispositif spécifique baptisé "Odyssée Jeunes"

Effectif
192 000 salariés (2015)
Chiffre d'affaires
43,4 milliards deuros (2015)
Pays
France

Contact

Lise Toutant - Assistante chargée de mission RSE - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mise à jour le 01/09/2016

Creative Commons Attribution Cette oeuvre de Réseau Alliances est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution.
Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé